Passer au contenu

/ Développement durable

Rechercher

Noël

Pour un temps des fêtes responsable

La période des fêtes approche avec son cortège de consommation. Quelques trucs pour faire des choix durables lors de cette période d’abondance et décadence.

Commençons par l’arbre: un sapin « naturel » ou un sapin en plastique? Je vous gage que ce n’est pas la première fois que vous vous posez cette question. Le "naturel" gagne mais sous certaines conditions, allez donc lire le court article de Protégez-Vous. Pour la déco, préférez des guirlandes électriques avec des ampoules DEL homologuées Energy Star et des articles réutilisables d'une année à l'autre .

Passons à table: au menu, en entrée, pourquoi ne pas commencer par des huîtres? Bonnes pour la santé, riches en vitamines, minéraux, protéines et oméga-3, les huitres sont nourries naturellement par le plancton contenu dans l’eau. Ce fruit de mer n’est pas en voie de disparition et constitue un choix encore plus écolo s’il provient de la côte atlantique.

On continue les réjouissances avec une bonne dinde bio, élevée en plein air. La viande blanche ayant un impact environnemental beaucoup plus faible que le bœuf.

Si vous préférez du poisson, le saumon sauvage est menacé du fait de sa surexploitation. Préférez alors le saumon produit en élevage clos, c’est-à-dire des techniques de production qui ne renvoient pas les eaux des étangs de production dans les rivières ou océans. Malheureusement, cette information n’est pas toujours disponible sur l’emballage, quelques recherches sont alors nécessaires. Renseignez-vous auprès de votre poissonnier ou sur le web.

Des légumes locaux accompagneront le tout, je vous fais confiance. Pourquoi ne pas les acheter dans un marché public?

Repus mais pas tout à fait, voici venu le temps des desserts. Si le temps manque, les gâteaux pourront être achetés chez un artisan-pâtissier de votre quartier.

Du chocolat avec tout cela? Difficile de le trouver localement… Qu`à cela ne tienne, optez pour un produit équitable et biologique de surcroît. Mon préféré? Un minimum de 80% de chocolat c’est-à-dire que le principal ingrédient (le premier sur la liste) n’est pas du sucre. Attention aussi à l’ingrédient « graisse végétale » qui malheureusement cache de l’huile de palme dont l’exploitation industrielle détruit de vastes pans de forêts pour créer des monocultures de palmiers à huile. Plus le chocolat est de qualité, moins vous aurez de chance qu’il soit coupé avec de l’huile de palme.

N’oublie pas mon petit soulier… des joujoux par milliers… et des emballages à n’en plus finir. Sachez que les emballages métallisés ne sont pas recyclable, il faut les envoyer au rebus (comme les verres à vin et les boules de Noël cassés de même que les bouchons de liège). Recyc-Québec vous renseigne sur ce qui peut aller au recyclage en ce temps des fêtes.

Enfin, préférez des cadeaux utiles à des attrapes poussières qui finiront dans un rangement...

Partagez-nous vos suggestions: durable@umontreal.ca

Pour aller plus loin :

Noël Écolo Coloré d’Équiterre

Des assiettes green, éthiques et chics de Novethic

Les 10 meilleurs choix de produits de la mer de David Suzuki

La technique Furoshiki pour apprendre à emballer les cadeaux dans du tissu

Serons nous responsables pour nos emplettes de Noël? de l'Observatoire de la consommation responsable (OCR)