Passer au contenu

/ Développement durable

Rechercher

Nos gestes

Dans le but de réduire le gaspillage de nourriture dans les services alimentaires, Local Local a lancé cet automne un projet de repas sociaux. Les surplus tels les plats du jour, les sandwichs et les salades sont maintenant vendus à prix coûtant aux étudiants des résidences.
Quatre professeures de l’Université de Montréal et un professeur de HEC Montréal remportent un Prix du Québec 2018, la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec pour souligner une carrière et une contribution remarquables dans les domaines culturel et scientifique.
Prendre soin de soi peut se faire de diverses façons. Comme se coucher tôt lorsqu’on est exténué. Et ce, même si c’est un vendredi soir! Ou en faisant des efforts pour rester authentique dans ses échanges au quotidien. Pour amener les étudiants à s’occuper des différents volets de leur bien-être, le Centre de santé et de consultation psychologique (CSCP) des Services aux étudiants à l’Université de Montréal a lancé l’an passé le Défi Soi. Cette initiative est de retour tout le mois de novembre.
L’an dernier, un groupe d’étudiants du programme de nutrition à la conscience sociale aiguisée s’est lancé dans un projet unique d’achat en vrac de produits bios, zéro déchet. Ils revendent ensuite ces produits à des prix défiant toute concurrence dans un local du pavillon Marguerite-d‘Youville prêté par le Centre de soutien aux regroupements étudiants de l’UdeM.
La 6e Conférence de la montagne a attiré près de 1000 personnes à l’amphithéâtre Ernest-Cormier et sa diffusion en ligne a été suivie par quelque 5000 autres: pas de doute, le sujet du développement durable s’imposait.
Les étudiants de l’Université de Montréal Pierre-Yves Cardon et Kevin Tougeron ont remporté chacun un prix Relève en recherche de l’Association francophone pour le savoir – Acfas, qui souligne ainsi leurs contributions exceptionnelles à la recherche.
Saviez-vous que 11 % des étudiants de l’Université de Montréal ont rapporté manquer de nourriture parce qu’ils n’avaient plus d’argent*? Et que 200 étudiants fréquentent, semaine après semaine, la Banque alimentaire de l’UdeM pour arriver à se mettre quelque chose sous la dent?
Les chariots porte plateaux remplis de vaisselle sale à la Grande Cuisine de Valère sont désormais chose du passé. Grâce à une collaboration entre Local Local (les services alimentaires de l’Université de Montréal), l’Unité du développement durable (UDD) et des étudiants de l’École du design, les usagers de la cafétéria trient dorénavant eux-mêmes leurs déchets avant de placer leurs assiettes, verres, couverts et plateaux dans des supports différents.
Pays polytraumatisé, Haïti ne comptait jusqu’à tout récemment aucun psychoéducateur – dont le travail consiste à intervenir auprès de personnes en difficulté d’adaptation. Or, la situation est en train de changer, notamment en raison du travail de Mélanie Poitras, chargée de cours à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal et doctorante en cotutelle à l’Université du Québec en Outaouais (UQO).
Par Juan Torres, professeur à l’École d'urbanisme et d'architecture de paysage