Passer au contenu

/ Développement durable

Je donne

Rechercher

Bâtiments durables

L'Université de Montréal priorise le développement durable dans la conception de ces nouvelles constructions. Découvrez plusieurs bâtiments d'envergure conçus en ce sens.

 

Le campus MIL

Campus MIL.

Le Campus MIL, répond aux critères de développement durable, notamment en évitant d’entamer les  milieux naturels du campus de la montagne, en ayant obtenu la certification LEED-OR et en revitalisant un secteur désaffecté en plein cœur de la ville, avec le projet éphémère.

EN SAVOIR PLUS

CPE UdeM - Pavillon Claude Champagne

Tous les locaux et le mobilier du centre, de la cuisine à la grande salle de motricité, répondent aux critères de développement durable les plus exigeants, incluant un système de chauffage et de climatisation géothermique. L’ouverture de ce nouveau CPE en avril 2012, a doublé d’un coup la capacité d’accueil pour les enfants des employés et des étudiants de la communauté universitaire (un CPE existait déjà au pavillon J.-A-DeSève).  

Le centre sur la biodiversité de l'UdeM

Le Centre sur la biodiversité de l’université de Montréal, a reçu la certification LEED Canada Or délivrée par le Conseil du bâtiment durable du Canada. Parmi les caractéristiques contribuant à cette désignation, on peut citer le toit vert, la récupération des eaux de pluies pour les chasses d’eau et un système de géothermie pour le chauffage et la climatisation.

EN SAVOIR PLUS

Deux toits verts au Campus MIL

En août 2021, pour contribuer à la réduction des ilots de chaleur urbains et à la rétention des eaux pluviales, deux toits verts ont été installés sur près de 800 mètres carrés au-dessus du Complexe des sciences.

EN SAVOIR PLUS 

Le Centre de recherche du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

Le Centre de recherche du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), a obtenu en 2014, la certification la certification LEED-NC de niveau Or. 

Les principales mesures intégrées sont : récupération d’énergie, réduction de la consommation d’eau  potable de plus de 30 %, mise en place de mesures de vérification et d’optimisation de la consommation en eau et énergie (IPMVP), revitalisation du parc Guy-Frégault à la suite des travaux de l’entrepreneur, gestion des eaux pluviales, mise en service de base et améliorée, refroidisseur sans CFC, protection de la couche d’ozone, contrôle et vérification, qualité des environnements intérieurs, centrale du gaz carbonique, plan de gestion de la qualité de l’air intérieur, matériaux à faible émission, contrôle des sources de polluants intérieurs, lumières naturelles, etc.